Son Histoire

Cette  maison  de famille fut, pendant plus d’un siècle, la demeure des MARCHAT.

Arthur Marchat et son épouse y élevèrent leurs quatre enfants.

Devenus adultes, les trois fils s’éparpillèrent de par le monde, seule leur fille Thérèse ne quittât jamais cette maison.

Henry devint diplomate, il  passât 20 ans au Maroc et terminât sa carrière comme ambassadeur.

Jean fut médecin colonial dans le Pacifique et en Asie.

Pierre fut juge à Paris.

Au fil des ans cette maison de famille devint le lieu de retrouvailles estival des enfants dispersés de par le monde.

A ce noyau familial, vint s’ajouter la belle-mère d’Henry, Laure Réau. Elle était l’épouse de Raphaël Réau, natif d’Oléron, qui  a été consul de France au Siam et en Chine dans les années 1900 à 1928.Quand il décède au Siam, elle rentre en France et s’installe dans sa région d’origine.

A la mort des parents, Henry hérita de la maison qui devint alors  La Maison de l’Ambassadeur. Il occupât les lieux jusqu’en 1991, il avait alors 95 ans.

Les commentaires sont fermés